Trop cool pour Internet Explorer
Oct 31

charlotte
edward
walpurgis
calavera

Toutes les séries complètes sont sur le offichôl oueb saïte des Living Dead Dolls.

écrit par Force Rose

Oct 21

Mercredi 7 octobre (oui, il y a deux semaines, bravo), mes oreilles ont renoué avec la destroyitude à laquelle elles avaient été habituées jadis en se rendant à la Loco au concert de Dying Fetus et Cannibal Corpse (et oui, le monde du death métal est peuplé de groupe au nom charmant).

Qui dit concert, dit fan, et qui dit fan, dit goodies. J’ai passé l’âge de me ruer sur les t-shirts reprenant les si joyeuses pochettes d’album (je préfère désormais me ruer sur les t-shirts de dessins animés ou de jeu vidéo, c’est un autre standing) mais j’ai gardé le goût de l’objet collector.

J’ai eu envie en rentrant à la maison de ressortir ma collection de vinyles, en particulier ceux des groupes en question.

Le premier est un Picture Disc de Gallery of Suicide (1998), sixième album de Cannibal Corpse, le fameux groupe de Tampa (Floride) et premier groupe de death metal que j’ai écouté. Un Picture Disc, c’est donc un vinyle où le design de la pochette est imprimé directement sur la galette. J’avais d’ailleurs le t-shirt assorti, du plus bel effet.
vinyl_CC_gallery

Celui-ci est un EP (45 tours) de Hammer Smashed Face (1993), version collector : la pochette est différente de la version normale, et le vinyle est rouge. Une des pistes est la reprise de Zero the Hero, de Black Sabbath.
vinyl_CC_hammer

Passons à Dying Fetus, avec le Picture Disc de Purification through Violence (1996), deuxième album du groupe.
vinyl_DF_purification

Puis le LP (33 tours) de Destroy the Opposition (2003), cinquième album, en version blanche.
vinyl_DF_destroy

Et enfin le LP de Stop at Nothing (2003), sixième album, version rouge.
vinyl_DF_stop

Voilà donc une partie de ma petite collection, qui n’a d’autre ambition que de me faire plaisir en les manipulant, car je n’ai même pas de platine pour les écouter ! Enfin, j’en ai une, mais je n’ai plus la chaîne hi-fi, vous savez, l’appareil sur lequel on écoutait de la musique avant le mp3… Je songe cependant sérieusement à investir dans une platine USB pour que mes disques sortent plus souvent du placard dans lequel ils dorment paisiblement.

écrit par Force Rose

Fév 07

Mercredi dernier, le 4 février 2009, a eu lieu ZE concert, et je peux dire : « j’y étais ».

Tout d’abord, histoire de se remettre un peu dans le contexte, une petite image d’époque :
nkotb181
Et ouais, the 90’s style à donf.

17 ans ont passé depuis leur dernier passage à Paris, l’eau a coulé sous les ponts, ils sont passées chez le coiffeur, se sont mariés, ont eu des enfants. Quant à moi, je les ai abandonnés au profit de gros chevelus énervés pas top top glamour, il faut bien être honnête. Mais enfin, en ce jour merveilleux, mes New Kids et moi nous sommes retrouvés au grand jour, dans les paillettes et le bling bling qui tue.

Bon, il a fallu que je survive à une demi-heure de DJ à la con et sa musique de boite de nuit (soirée sponsorisée par NRJ oblige…) et j’ai vraiment souffert, croyez-moi. Mais ça valait le coup. Après une autre demi-heure d’attente à se geler les miches (salle du Zénith aux 3/4 vides…), enfin le rideau se lève. Et là je perd un tympan : c’est fou ce que ça crie fort un fille ! J’ai plus l’habitude des hurlements gutturaux, moi… L’écran géant s’illumine :
nkotb_02_09_004
Oh la vache, moi aussi je me mets à hurler et j’ai le cœur qui bat vite. Uh uh, ça va commencer, j’en suis toute retournée.

J’assiste ensuite pendant 2 heures à un véritable défilé de mode. Vous saviez qu’il était possible de se changer 5 ou 6 fois pendant un concert ? Incroyable, quel professionnalisme.
nkotb_02_09_001
Fashion à mort, n’est ce pas ? Superbe perfecto en velours bleu, chouchou d’amour est toujours aussi classe.

nkotb_02_09_002
Hop là, chorégraphie.

nkotb_02_09_003
Vestes et chapeaux, version « crooners » pour les chansons d’amûûûr.

nkotb_02_09_005
Décontractés, façon quadras qui se la jouent « djeun’s ». Premier moment d’étonnement de ma part : c’est pas un t-shirt AC/DC, là, sur le dos de Jon ?!!

nkotb_02_09_006
Tout en blanc, façon R’n’B. Un seul mot me vient à l’esprit : LOL

nkotb_02_09_010
Woua, les maillots des Celtics avec leur nom dans le dos… Il faudrait leur dire qu’en Europe, on s’en cogne un peu de leur équipe de basket…

J’avais beau avoir les yeux rivés sur chouchou d’amour, il faut bien avouer que la star du groupe, c’est Donnie Wahlberg, le seul à avoir une vraie carrière d’ailleurs : comme son frère Mark, il est désormais acteur et producteur. C’est même le seul des 5 à avoir sa propre page sur le Wikipédia français, c’est vous dire.

nkotb_02_09_007
Donnie et le drapeau français…

nkotb_02_09_008
Donnie avec le soutien-gorge d’une spectatrice…

nkotb_02_09_009
Donnie avec une danseuse dans un pose très naturelle… Et là, deuxième moment d’étonnement : c’est pas un t-shirt Pantera, là ?!! J’aimerais savoir qui dans la salle à part moi connaît Pantera… Les danseuses, elles, ont des t-shirts David Bowie, Blondie, Public Enemy… rien que ça !

Et voilà, le spectacle s’achève. Côté chansons, on a eu droit à 2 ou 3 titres du nouvel album – insupportable – mais surtout aux vieux tubes. Je connais encore les paroles par cœur, c’est grave, docteur ? J’ai aussi craqué pour un t-shirt, mais il faut avouer qu’il était fait pour moi :
tshirt

Je suis rentrée à la maison des paillettes plein les yeux et des mélodies à la con dans la tête. Si on m’avait dit ça il y a 17 ans…
À ce propos, ce message s’adresse à Joey : je suis largement majeure maintenant, si tu veux passer à la maison jouer à Guitar Hero ou voir ma collection d’estampes japonaises, c’est quand tu veux, coquinou, va !

écrit par Force Rose

Jan 19

Alors là, je crois que je me prépare au concert le plus destroy de ma vie… Indices : ils sont cinq (comme Anthrax), ils viennent de Boston (comme Aerosmith), deux des membres sont frères (comme AC/DC). Non, toujours pas ?

Si je vous dis : coupes de cheveux improbables, chemises à motifs, chorégraphies « de ouf » ? Play-back, « la drogue c’est mal », filles qui hurlent ?

Normalement, si le revival 90’s est arrivé jusqu’à vous, ou si vous êtes ma maman, qui se souvient des posters dans ma chambre, vous avez deviné : putain les copains, j’ai ma place pour aller voir les New Kids on the Block au Zénith le 4 février !!!! Et je le prouve :

zenith

Bon, sur la place, il y a marqué « New KID on the Block », peut-être qu’en fait il y en a qu’un qui sera là…

Alors, à deux semaines du show, j’ai quand même de grosses grosses appréhensions : est ce que Mark Wahlberg viendra faire la première partie en caleçon ? Est ce que je vais avoir envie de mourir au bout de deux chansons ? Est ce que je vais plutôt avoir envie de tuer les innombrables bancs de greluches venues s’extasier au premier degré ? Comment je vais m’habiller ? Est ce que je serai la seule à faire un pogo ?

Et dire que j’ai voulu faire croire à l’Homme que j’allais voir Korn…

écrit par Force Rose

Juil 02

Bon, autant l’avouer tout de suite, en fait je ne suis pas allée au Hellfest… Pas de temps, pas d’argent… de vraies excuses, hein, pas le coup de la geekette qui veut pas sortir de chez elle. Enfin, pas que. Alors du coup, pour relever le niveau de destroyitude, je suis allée voir Iron Maiden à Bercy mardi soir.

Il paraît que Bercy a une contenance de 17 000 personnes pour les concerts ; je pense qu’il n’y en avait plus une de libre. Et parmi ces 17 000 personnes, autant de quinquagénaires que d’ados, et même des enfants avec leurs parents. J’ai eu une énorme pensée pour tous ces hardos qui, n’ayant pas voulu sacrifier le look au climat, arboraient leur magnifique veste en jean à patchs en plein soleil…

J’avais toujours entendu dire que les concerts de Maiden étaient de vrais shows, et bien j’ai pu le vérifier. La scène était impressionnante, on a eu droit à des feux d’artifices, des flammes et bien sûr la présence d’Eddie, la mascotte officielle, gigantesque momie articulée. Côté set list, j’ai pu m’égosiller sur The Trooper, The Number of the Beast, Fear of the Dark et tous les classiques. Je pense avoir aussi perdu au passage quelques degrés d’audition, mais c’était pour la bonne cause 😉

Bruce Dickinson et tous les autres ont encore bien la pêche. Je suis même dorénavant convaincue que le réchauffement climatique est en partie dû aux tournées d’Iron Maiden. À le voir courir et sauter partout comme ça, j’étais à deux doigts de me sentir mal. C’est donc ravie, fourbue et poisseuse que je suis rentrée chez moi.

J’ai donc pu rayer une ligne de ma liste des-groupes-cultes-à-voir-au-moins-une-fois-dans-ma-vie. Il me reste Nirvana, mais c’est mal barré, et Metallica, mais là, claquer 80€ pour aller les voir au mois d’août à Arras, plus le billet de train, je suis pas sûre d’être prête au sacrifice…


Découvrez Iron Maiden!

Découvrez Iron Maiden!

écrit par Force Rose

purchase glucophage xr buy 500 mg flagyl no prescription buy amoxil 500 mg