Trop cool pour Internet Explorer
Juin 01

L’aut’ jour je sors mon iPod de mon sac et là c’est le drame : l’écouteur gauche (ou droit, ça fait belle lurette que les inscription L et R sont effacées…) pendouille misérablement, jusqu’a ce que le mince fil de cuivre qui le retient ne cède totalement. Diantre, ça va marcher beaucoup moins bien forcément…

Alors me v’là partie à la Fnuc, rayon audio. Et là, devant le mur entier rempli d’écouteurs divers et variés, je me dis qu’il serait sage d’écouter l’avis d’un vendeur, bien qu’ayant déjà ma petite idée, quand même, je suis une geekette, je m’y connais, non mais alors. Sans hésiter, il me montre les Creative EP-630, écouteurs intra-auriculaires « amplificateurs de basses », c’est marqué dessus. Justement, ils faisaient partie des modèles qu’on m’avait conseillés (merci M’sieur Jémore).

Moi mon vice, c’est d’écouter mon baladeur à fond. Et oui, je sais, c’est mal, ça fait bobo aux oreilles. Mais que voulez vous, s’il y a un genre de musique fait pour être écouté à fond, c’est bien le métal. Alors je me presse, je déballe, je branche, j’allume. Wouaou. La vache. Des sons que j’avais jamais entendus…

J’ai toujours su que les écouteurs Apple fournis avec l’iPod n’étaient pas super, mais alors là, je redécouvre carrément ma playlist ! J’ai l’impression que Rammstein joue dans une église rien que pour moi et que Tom Araya de Slayer a branché son ampli dans mon sac à main… Le métro n’existe plus, mes oreilles sont le centre du monde.

J’ai donc décider d’accorder l’Award de la Destroyitude à Creative, pour services rendus aux métalleux dans le métro. Applaudissements. Stand up ovation. Petite larme sur la joue. Merci. Je vous aime.

écrit par Force Rose

Laisser une réponse