Trop cool pour Internet Explorer
Oct 21

Mercredi 7 octobre (oui, il y a deux semaines, bravo), mes oreilles ont renoué avec la destroyitude à laquelle elles avaient été habituées jadis en se rendant à la Loco au concert de Dying Fetus et Cannibal Corpse (et oui, le monde du death métal est peuplé de groupe au nom charmant).

Qui dit concert, dit fan, et qui dit fan, dit goodies. J’ai passé l’âge de me ruer sur les t-shirts reprenant les si joyeuses pochettes d’album (je préfère désormais me ruer sur les t-shirts de dessins animés ou de jeu vidéo, c’est un autre standing) mais j’ai gardé le goût de l’objet collector.

J’ai eu envie en rentrant à la maison de ressortir ma collection de vinyles, en particulier ceux des groupes en question.

Le premier est un Picture Disc de Gallery of Suicide (1998), sixième album de Cannibal Corpse, le fameux groupe de Tampa (Floride) et premier groupe de death metal que j’ai écouté. Un Picture Disc, c’est donc un vinyle où le design de la pochette est imprimé directement sur la galette. J’avais d’ailleurs le t-shirt assorti, du plus bel effet.
vinyl_CC_gallery

Celui-ci est un EP (45 tours) de Hammer Smashed Face (1993), version collector : la pochette est différente de la version normale, et le vinyle est rouge. Une des pistes est la reprise de Zero the Hero, de Black Sabbath.
vinyl_CC_hammer

Passons à Dying Fetus, avec le Picture Disc de Purification through Violence (1996), deuxième album du groupe.
vinyl_DF_purification

Puis le LP (33 tours) de Destroy the Opposition (2003), cinquième album, en version blanche.
vinyl_DF_destroy

Et enfin le LP de Stop at Nothing (2003), sixième album, version rouge.
vinyl_DF_stop

Voilà donc une partie de ma petite collection, qui n’a d’autre ambition que de me faire plaisir en les manipulant, car je n’ai même pas de platine pour les écouter ! Enfin, j’en ai une, mais je n’ai plus la chaîne hi-fi, vous savez, l’appareil sur lequel on écoutait de la musique avant le mp3… Je songe cependant sérieusement à investir dans une platine USB pour que mes disques sortent plus souvent du placard dans lequel ils dorment paisiblement.

écrit par Force Rose

4 réponses à “In vinyl veritas”

  1. Beuark s'exprime :

    ça c’est destroy a mort !!!

    J’ai pas trop de picture disc en fait. Juste 1 de Metallica avec des demo de One, il ressemble a la boite du Live Shit D’ailleurs je me demande meme comment j’ai pu avoir ce truc. Je sais plus trop.

  2. Force Rose s'exprime :

    ah tiens, moi le Live Shit je l’ai en cassette vidéo… et je crois pas que ça existe, un magnétoscope USB, lol !!!

  3. Beuark s'exprime :

    http://www.homemedia.fr/actualites/4972-Numeriser-VHS-magnetoscope-USB.html

    A toi les joie du Live Shit en VHS. Moi perso j’ai retrouvé le DVD de San Diego a 7€50, ça evite d’user les bandes. J’ose meme pas regarder si elle sont encore potable d’ailleurs, de peur de les abimer.

  4. Force Rose s'exprime :

    Oh la vache, ça existe !!! Quand je pense que j’ai bazardé la plupart de mes vieilles VHS…

Laisser une réponse