Trop cool pour Internet Explorer
Jan 07

J’ai eu la chance d’assister hier soir à l’avant première du dernier long-métrage d’animation des studios Disney : la Princesse et la Grenouille, film qui marque le retour aux sources vers l’animation en 2D « à l’ancienne ».

Je ne me souviens même pas du dernier Disney que j’ai été voir au cinéma… Mulan peut-être ? Ou Kuzco ? Un sacré bout de temps en tout cas… Mais Disney reste, je pense, pour nous tous un monument du dessin animé, et nous avons tous le souvenir d’une sortie en famille, d’une chanson, d’un méchant qui fiche la frousse. Ma grand-mère m’a même récemment raconté qu’elle avait été voir Blanche-Neige et les Sept Nains au cinéma. En 1938, elle devait avoir une douzaine d’années et elle s’en souvient encore.

Maintenant que les films d’animation sont monnaie courante et que la mode est à la 3D, reste t’il une place pour le vénérable studio californien ? Après avoir vu La Princesse et la Grenouille, je dirais : oui.

N’en déplaise aux hommes sans cœur comme Chandleyr, j’ai retrouvé un bon Disney « comme à l’époque ». Oui, il y a des chansons, oui, il y a une princesse, oui, il y aura un happy end : c’est un Disney !! Et ce ne sont pas les deux fanatiques Nalexa et Diraen qui me contrediront.

J’ai particulièrement aimé le background du film : la Louisiane, les années 30, le jazz, les bayous, le vaudou. Notre princesse s’appelle donc Tiana et son rêve est d’ouvrir son propre restaurant. Son papa lui a bien appris que dans la vie, il faut beaucoup travailler et qu’il ne suffit pas de prier une étoile. Moi je trouve que ça nous change de la neuneu qui attend son prince en chantant au fond des bois…

Son chemin va croiser celui d’un Prince fauché, dragueur et un poil looser, d’un alligator trompettiste, d’une vieille aveugle excentrique et d’un monsieur luciole cajun. Je suis d’ailleurs ravie d’avoir vu le film en VO, les différents accents des personnages sont super.

J’aurais quand même préféré que le méchant, le Docteur Facilier, soit un peu plus développé. Et je rejoins quand même Chandleyr sur le fait qu’une vraie prise de risque aurait été de marier notre Princesse noire à un Prince blanc, mais je doute que ce genre de film ait pour but un quelconque militantisme. On aura quand même franchi un grand pas le jour où, dans un film américain, une grosse mexicaine filera le parfait amour avec un WASP new-yorkais…

J’ai donc beaucoup aimé ce film, j’ai même pleuré, comme mes petits camarades, j’ai ri aussi. C’est un film pour enfants, c’est sûr, moins mature que les Pixar, sans seconde lecture ni message caché. Mais je suis ravie de ce retour de Disney, et j’espère que, malgré l’échec commercial dont le film a été victime aux USA, une nouvelle génération d’enfants découvrira avec plaisir l’animation en 2D.

écrit par Force Rose

9 réponses à “La Princesse et la Grenouille”

  1. chandleyr s'exprime :

    Lilo and stitch était a 80% en 2d aussi fait a l’ancienne, donc si je jouais l’enculeur de mouches je dirais que le vrai retour a la 2d de Disney reste lilo. La princesse n’a fait que suivre le coche.

    ps: oui j’ai pas de cœur :p

  2. Olivier s'exprime :

    T’es sûre que les résultats sont pas top aux Etats-Unis ? Il me semblait pourtant l’avoir vu juste derrière Avatar en terme d’entrées, non ?

  3. Lelyss s'exprime :

    Correcteur de boulettes a la rescousse: c’est Tiana la princesse :p pas Tiara.
    Sinon qu’est ce que c’était bien 😀 ahhh j’en ai encore une petite larme ;_;

  4. AVosManettes s'exprime :

    Pas vu mais ce retour à la 2D est magique.

  5. Force Rose s'exprime :

    @Olivier : je ne sais plus où j’avais lu que le film n’avait pas marché aux US, concurrencé par « Le Drôle de Noël de Scrooge », mais il semble en effet que ce soit faux, et tant mieux !!

    @Lelyss : merci, œil de lynx, la boulette est corrigée ^^

  6. Olivier s'exprime :

    Ouep, moi aussi je trouve sympa qu’on revienne un peu vers la 2D : les D.A. en images de synthèse ont beau être d’une qualité indéniable, ceux qui sont en 2D gardent un charme toujours d’actualité !

  7. Diraen s'exprime :

    Nan mais bon, ils font des efforts de mixité chez Disney, puisque le prince métisse fricotte aussi avec de la blanche pur souche.

    Nan on aura franchis un cap quand on aura un héros ou une héroïne NOIR(E) ! Mais genre noir-Kirikou quoi, et pas vaguement café au lait clair, comme un gentil WASP qui aurait passé un mois à Haïti…

  8. Force Rose s'exprime :

    Quand tu vois que Kirikou a été « censuré » aux US parce qu’il se balade la zigounette à l’air et que les femmes du village sont seins nus…

    Cela dit, moquons-nous de la paille dans l’œil des américains…

  9. Nalexa s'exprime :

    Pour le box office de la princesse, c’est qu’il a eu un démarrage poussif mais s’est bien maintenu donc pas la catastrophe que l’on pouvait craindre.

Laisser une réponse