Trop cool pour Internet Explorer
Fév 18

J’ai eu la chance mardi dernier de faire partie des invités à l’avant-première du jeu Heavy Rain, au Gaumont Marignan des Champs-Élysées. Et ça, ça en jette. Quand en plus on sait que l’invitation mentionnait « tenue de cocktail souhaitée », ça en jette encore plus.

C’est donc parée de mes plus beaux atours que je m’y suis rendue, accueillie par un tapis rouge… et des portes closes, la faute aux « vrais » VIP qui prenaient leur temps pour entrer, nous laissant nous les meuler sévère sur la plus belle avenue du monde.
Nous étions pourtant réunis là la crème des blogueurs : mes copines Amazones, bien sûr, Nalexa et Diraen, Sandrine, Salomé, Damonx, Uriel, Chandleyr, et une bonne partie de l’équipe de VieDeGeek, tous sur leur 31.

Notre épreuve sibérienne fut récompensée à l’ouverture des portes par le merveilleux buffet qui nous attendait. Certains ont pu y croiser des stars, mais il semblerait que j’ai consciencieusement pris soin de toutes les éviter. C’est mon côté snob.

Nous avons été ensuite été invités à rejoindre la salle de projection, où un petit paquet contenant dossier de presse, sandwich et muffin était déposé sur chaque siège. Il fallut encore patienter, l’équipe du film faisant sa présentation dans la salle des « bracelets rouges » (oui, les mêmes VIP qu’à l’entrée). En attendant, une partie du making of était diffusé en boucle. L’accident de trappe de grenier de David Cage, auteur du jeu et co-directeur du Studio Quantic Dream, n’a désormais plus de secret pour personne.

L’équipe du jeu arrive enfin : auteur, acteurs, décorateur, compositeur…il n’y a nul doute qu’Heavy Rain a été construit comme un film !

La sensation est d’ailleurs très amusante de se retrouver face à un personnage de jeu vidéo en chair et en os ! La plupart de mes camarades masculins ont à ce propos été très pointilleux à détailler tous les polygones de la belle Jacqui Ainsley, qui incarne Madison…

Nous avons ensuite pu assister à la projection d’une cinquantaine de minutes du jeu. Certains ont alors préféré quitter la salle, mais, ayant déjà joué à la démo, je n’avais pas peur du spoil. Le jeu étant construit sur les choix du joueur et leur influence sur le déroulement, il ne s’agissait donc là que de certains embranchements du début du jeu.
Je suis ravie d’être restée, ces quelques scènes m’ont vraiment donner envie d’en voir davantage et de découvrir l’identité du tueur aux origamis.

La fatigue se faisant sentir et mes pieds congelés se réveillant peu à peu, se souvenant alors qu’ils étaient perchés sur des talons de 10 cm, je suis rentrée prestement chez moi, remerciant au passage le bracelet bleu qui m’a permis d’emporter un exemplaire du jeu. Et les fameux bracelets rouges ? Ils sont repartis avec une PS3, mais franchement, vous croyez qu’il n’en a pas déjà une, Mathieu Kassovitz ?

J’ai donc passé une très bonne soirée, même si je n’ai pas eu la chance et la persévérance d’Uriel pour avoir des dédicaces et des interviews de l’équipe.

Heavy Rain est sans conteste un jeu hors du commun ; si vous voulez tenter l’aventure et essayer de remporter l’un des 15 exemplaires mis en jeu ou carrément une PS3, je vous invite à participer au concours en partenariat avec Playstation France sur le site de l’Archipel des amazones.

écrit par Force Rose

Une réponse à “Avant-première Heavy Rain”

  1. chandleyr s'exprime :

    Ce fut un plaisir de vous croiser a cette soirée damoiselle :p

Laisser une réponse