Trop cool pour Internet Explorer
Nov 08

Ça y est, depuis qu’elle est plongée dans les couches et les biberons, elle gatouille ; gouzi-gouzi, areuh-areuh : elle va nous faire gerber des arcs-en-ciel…

Je vous arrête tout de suite. IRL, je suis sauvage et démoniaque, tout le monde peut en témoigner, et ma progéniture n’a rien à m’envier, vous devriez le voir hurler à 5 heures du matin.

Je dois malheureusement confesser une tare qui me ronge depuis toujours : mon incapacité à faire des personnages maléfiques dans les jeux vidéos.

Pourquoi faire mon « coming out » maintenant ? Parce que je viens de récidiver avec Fable 3.

Fable 3 commence 50 ans après la fin de Fable 2 : on incarne le fils (ou la fille) du précédent héros, décédé et ayant laissé la place à votre tyran de frère. Il va donc s’agir dans un premier temps de rassembler des alliés pour renverser le pouvoir, puis de diriger vous même le royaume d’Albion, prenant les décisions que vous jugerez les meilleures.

Dois-je rendre leurs terres aux Gitans, quitte à m’asseoir sur les revenus confortables de l’exploitation de la forêt ? Dois-je construire une école et perdre ainsi une main d’œuvre pas chère, ou bien construire un bordel et faire des bénéfices ?

La plupart des joueurs font deux parties pour voir toutes les conséquences, bonnes ou mauvaises, et apprécier le jeu dans son ensemble. Moi, je suis totalement incapable de prendre UNE SEULE décision qui ne me vaudrait pas l’acclamation du peuple. Je ne supporte pas qu’un personnage en pixel puisse avoir du ressentiment à mon égard. Pire, je ne supporte pas qu’on joue une partie « maléfique » devant moi.

Je n’ai pas fait Fable 2 à cause de ça d’ailleurs : la vue du héros méchant de la partie que l’Homme avait commencée m’avait mise hors de moi…

Ça me fait ça dans tous les jeux ou il existe une quelconque notion de morale. Je n’ai par exemple aucun scrupule à démembrer tout ce qui bouge dans God of War, c’est même le principal intérêt du jeu. Mais j’ai pleuré à chaque colosse abattu dans Shadow of the Colossus. Même avec ses fichus Sims c’est la même chose ! Malgré tous les traits de caractères disponibles, jamais un de mes Sims ne sera « névrosé », « malveillant » ou « fou ». En revanche, ma ville est peuplée de « génies » « artistes » et « grands gamins ».

Alors docteur, est-ce que c’est grave ? Chercherais-je à compenser un manque d’affection durant la petite enfance (et là ma mère s’étrangle en lisant) ? Ou suis-je carrément un robot dont les programmes empêchent de faire le mal ?

En tout cas, s’il y a une décision que je regrette avoir prise en tant que Reine d’Albion, c’est bien d’avoir supprimé la restriction sur la consommation d’alcool : la ville est désormais peuplée d’ivrognes vomissant leurs tripes dans les rues…

Ah, le monde des Bisounours, c’est plus ce que c’était !

écrit par Force Rose

6 réponses à “Je suis une guimauve”

  1. lowett s'exprime :

    Attention à l’expression fort juste de « trop bon trop con » ^^
    Je suis en plein dans Fable 3 également mais je ne suis pas encore reine, je prends mon temps… Je viens de terminer tous les combats chez Reaver, now je dois aller assister à un discours de mon vil frère.

    Mais le moment où on est roi me fait peur, j’en entends beaucoup qui disent « fait gaffe, soit pas trop gentille » et comme toi j’ai du mal à être méchante. Je connais un joueur qui a même dû recommencer le jeu: il n’y avait plus personne dans les rues ^^

  2. Force Rose s'exprime :

    Être gentille n’est pas incompatible avec le fait d’être un magnat de l’immobilier : le plus sûr moyen de remplir les caisses du royaume est d’acheter toutes les propriétés au fur et à mesure du jeu. Et voilà comment on arrive à sauver tout le monde à la fin, sans trahir ses promesses tadaa !!

  3. Mutti s'exprime :

    mais non je ne vais pas m’étrangler ! sait on jamais si on donne trop ou pas assez d’amour à ses enfants ! ceci dit être gentil n’est pas une tare mais une qualité pas suffisamment cultivée à mon goût.
    Etre gentil ne veut pas dire : sans opinion, sans détermination, sans ambition, sans personnalité (ça ma fille je crois que tu n’en manques pas !) on peut avoir tout ça et être agréable aux autres, en plus ça fait du bien, alors pourquoi se priver ????
    donc tu n’as pas chassé les Gitans, c’est bien ! je suis fière de toi et JE T AIME

  4. Refia s'exprime :

    Je comprends tellement ce que tu dis ! J’ai essayé de recommencer une partie de Fable 2 en mode méchant. Impossible. Impossible de manger un crousti-poulet, impossible de ne pas rendre service à un gentil PNJ… Pathétique.

  5. Lelyss s'exprime :

    T’a fait fallout new vegas? xD

  6. RaiDen113 s'exprime :

    moi aussi je dois me forcer pour faire un chois méchant(faut reconnaitre que sa soulage). mais bon parfois je le fais et je verse ma petite larme de remord après,MAIS je ne plonge pas la tête dans une barrique de bière pour oublier.

Laisser une réponse